Traumatologue à Valence : – Dr José Manuel Pelayo
Articles » Santé » Traumatologue à Valence : – Dr José Manuel Pelayo

Traumatologue à Valence : – Dr José Manuel Pelayo

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Aucun vote actuellement)
Chargement...

Mon père était prothésiste dentaire et depuis mon enfance, il m’a guidé vers la profession et son illusion était que je devais étudier pour devenir dentiste. J’allais l’aider l’été, même si j’étais surtout un garçon de courses.

A cette époque, pour devenir dentiste, il fallait étudier la médecine et ensuite entrer dans une école privée de stomatologie. J’ai commencé mes études de médecine en pensant devenir dentiste mais, pendant mes études de médecine, le programme a changé. L’école de stomatologie a été fermée et la faculté de dentisterie a été construite à Valence. De plus, pour être dentiste, il n’était pas nécessaire d’étudier la médecine.

Alors, je me suis vu à mi-chemin de l’école de médecine et j’ai un peu changé de pied.
À l’époque, j’étais déjà très attiré par la traumatologie, alors j’ai finalement décidé d’étudier le MIR et de devenir traumatologue

Vous exercez cette profession depuis de nombreuses années ?

J’ai terminé ma spécialité en 2001 à l’hôpital universitaire Dr Peset

AUTRE LECTURE :   ▷ Tongue Grains in Infants and Children

Où peut-on le trouver ?
Je travaille à l’hôpital universitaire DrPeset de Valence et je le combine l’après-midi à La Clínica Chiva (Calle Chiva 4 bajo) à Valence.

Quelles habitudes saines et quels conseils recommanderiez-vous à nos lecteurs ?

Pour nous, le maintien d’un poids idéal est primordial et cela se fait généralement par une activité physique modérée et une alimentation équilibrée.

L’ostéoporose est un autre domaine qui nous préoccupe beaucoup. Cette maladie, qui touche plus de femmes après la ménopause, ne se déclare pas en clinique. Cependant, si elle n’est pas diagnostiquée à temps, les conséquences sont désastreuses (les fractures vertébrales, la hanche et le poignet sont les plus fréquentes)

Recommanderiez-vous la pratique d’un exercice ou d’un sport comme la natation, le yoga, le Pilates, etc

Tout sport bien fait, contrôlé et en fonction de l’âge et des possibilités du patient est toujours bénéfique.
Je pense que le manège est le meilleur sport. C’est sain pour le cœur et très peu de gens ne peuvent pas le faire

Et la nourriture ?

Je ne suis ni nutritionniste ni endocrinologue. Je ne pouvais donner des conseils que d’un point de vue général.

Des anecdotes de votre longue carrière ?

Après avoir réfléchi pendant un petit moment, plus que des anecdotes, j’ai beaucoup, beaucoup de souvenirs.
Les gens que vous avez opérés et vous voyez comment leur visage change, ils semblent vraiment rajeunir. Certains entrent dans la pratique en fauteuil roulant et quelques mois plus tard, il a réussi à reprendre une partie de sa vie.

AUTRE LECTURE :   Qu'est-ce qu'un appareil à ultrasons et comment fonctionne-t-il ?

C’est le meilleur cadeau qu’on puisse avoir.
Malheureusement, vous avez aussi des souvenirs désagréables de personnes que vous n’avez pas pu aider ou qui ont dû prendre des décisions de traitement plus radicales.

Les anecdotes elles-mêmes, apparaissent dans la journée de travail mais ne sont pas importantes.

Participez-vous ou soutenez-vous un projet de solidarité ou une ONG ?

Nous collaborons au niveau familial avec plusieurs projets de coopération (Unicef, Médecins sans Frontières, Association pour la Coopération de l’Equateur, Hermanas San José de la Montaña) mais pour le moment seulement au niveau économique.

Ma femme est médecin de famille et, à plus d’une occasion, nous avons envisagé de partir à l’étranger en tant que coopérant, mais la famille passe en premier…… (Règle des 3 fils)

Pourquoi avez-vous décidé de le soutenir ?

Ce devrait être une obligation morale. C’est un grand privilège.

Avez-vous des passe-temps ou des passe-temps sur lesquels vous aimeriez faire des commentaires ?

J’aime passer du temps avec ma famille…
Je ne lis pas assez parce que j’ai toujours un article ou un livre en rapport avec le travail qui m’attend à la table d’étude.

Bien sûr, j’aime ce sport, le regarder et le pratiquer, mais sans fanatisme.

Et l’électronique et aussi quelques jeux à la Play station avec mon fils que j’aime beaucoup !