Mujer y Salud – Interview Dr. Agustín Alomar
Articles » Santé » Mujer y Salud – Interview Dr. Agustín Alomar

Mujer y Salud – Interview Dr. Agustín Alomar

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Aucun vote actuellement)
Chargement...

Je ne me souviens pas d’un été avec autant de chaleur et de travail sans pouvoir simplement aller à la piscine ou à la plage. Mais bientôt, nous y passerons nos vacances.

Si vous êtes déjà en vacances, vous pouvez profiter entre autres de la lecture de notre magazine qui en est à sa troisième édition et pour lequel nous interviewons le Dr Agustin Alomar, spécialiste en dermatologie de l’Institut de dermatologie de l’Université de Montréal Institut Universitari Quirón Dexeus à Barcelonequi, en plus d’être un excellent professionnel, est une personne formidable et à Mujer y Salud, nous lui sommes très reconnaissants, ainsi qu’à tous nos collaborateurs.

Nous aimerions aussi remercier tous ceux qui nous lisent, car comme je vous le dis toujours, sans vous, tout cela n’aurait pas de sens

Dans le menu des revues, vous pouvez accéder au formulaire d’abonnement avec lequel vous pouvez vous inscrire et télécharger gratuitement cette dernière édition de la revue santé et les deux revues précédentes.

Sommaire

Interview Dr. Agustín Alomar

Dermatologue à Barcelone – Dr. Agustín Alomar

Pourquoi avez-vous décidé de vous spécialiser en dermatologie ?

Mon père était dermatologue, mais au début je ne voulais pas faire de dermatologie, mon père est tombé malade pendant ma dernière année de carrière et l’aider a commencé à m’intéresser davantage à la dermatologie. Je suis dermatologue depuis 44 ans.

Vous exercez cette profession depuis de nombreuses années ?

J’ai passé 40 ans à l’Hôpital de Sant Pau à Barcelone, dont les 15 derniers comme chef du service de dermatologie.

Quelles sont vos spécialités ?

Je me suis toujours consacrée à l’eczéma, à la dermatite de contact et à la dermatite atopique, depuis plus de 30 ans je me consacre tout particulièrement au vitiligo, la maladie des points blancs. Mais j’ai aussi beaucoup consacré au cancer de la peau et à la dermatologie esthétique, j’ai été le premier médecin en Espagne à appliquer le Botox

Participez-vous ou assistez-vous régulièrement à des congrès, conférences ou ateliers de votre spécialité ?

Oui régulièrement au congrès de l’Académie Européenne de Dermatologie, au congrès de l’Académie Espagnole de Dermatologie, à la réunion du groupe espagnol de Cosmétique et Thérapeutique et à plusieurs réunions de groupes de travail : dermatite de contact et allergie cutanée (je suis un des fondateurs) et photobiologie etc.

Lequel mettriez-vous en évidence ?

Le plus important est sans doute le congrès européen et le congrès espagnol, j’aime bien quand ils m’invitent aussi à y participer même si je suis à la retraite de mon activité académique

AUTRE LECTURE :   Bébé aphonique ? Ici, nous vous montrons les causes

Des anecdotes sur votre carrière ?

Les dermatologues pourraient en compter beaucoup parce que la peau implique de visualiser et de comprendre ce que l’on voit, de savoir comment l’expliquer, etc. Comme je me consacre surtout au vitiligo, une fois venu une fille avec près de 80% d’affectation et le visage totalement blanc et j’ai proposé de finir de le dépigmenter et il a dit « Je suis venu pour me traiter le vitiligo » ne la traitent pas, son visage était complètement couvert et amélioré beaucoup en général et était heureux.

Où peut-on le trouver ?

Je travaille actuellement à l’iInstitut Universitaire Quiron Dexeus et j’ai une consultation à l’Edifici Jardi. On me trouve facilement sur Internet avec tous les contacts.

Quelles habitudes saines et quels conseils recommanderiez-vous à nos lecteurs ?

Personnellement, une habitude rare est de se laver le visage avec du savon tous les jours. Utilisation de lotions hydratantes pour le corps. Photoprotégez-vous correctement, le soleil est ce qui vieillit le plus.

Participez-vous ou soutenez-vous un projet de solidarité ou une ONG ?

Je ne collabore qu’avec le Banc dels Aliments à Barcelone, ma femme et ma fille travaillent comme bénévoles depuis des années

Pourquoi avez-vous décidé de le soutenir ?

Les résultats qu’ils obtiennent pour aider les personnes dans le besoin.

Avez-vous des passe-temps ou des passe-temps sur lesquels vous aimeriez faire des commentaires ?

Depuis que j’ai pris ma retraite, j’ai commencé à peindre et je m’amuse beaucoup, mes amis aiment ça, vous pouvez voir sur mon site web www.agustinalomar.com peinture amateur.