▷ Sténose du pylore chez les nourrissons
Articles » Santé » ▷ Sténose du pylore chez les nourrissons

▷ Sténose du pylore chez les nourrissons

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Aucun vote actuellement)
Chargement...

La sténose du pylore chez les nourrissons est due à une croissance anormale de la partie terminale de l’estomac, le pylore, qui entraîne une obstruction progressive du passage des aliments de l’estomac au duodénum.

Sur le plan clinique, elle survient chez les nourrissons de 2 mois et plus qui vomissent après avoir mangé. Ils progressent au fur et à mesure que l’obstruction progresse, devenant incontrôlables.

À un stade avancé, elle peut entraîner la malnutrition, la déshydratation et des altérations électrolytiques et acido-basiques.

La correction de la sténose du pylore chez les bébés est toujours chirurgicale.

Qu’est-ce que la sténose du pylore chez le nourrisson ?

La sténose du pylore chez les nourrissons est une maladie qui survient après la naissance et se caractérise par la croissance accélérée de la partie du pylore qui relie l’estomac au duodénum. C’est connu sous le nom de sténose hypertrophique du pylore.

Il s’agit d’une maladie relativement courante, qui survient chez 2 naissances vivantes sur 1000. Elle est plus fréquente chez les hommes, les prématurés et les nouveau-nés.

Les symptômes sont progressifs et commencent vers l’âge de 2 mois.

Facteurs de risque de sténose du pylore chez les nourrissons

La cause directe de la sténose du pylore chez les nourrissons n’a pas été déterminée, mais elle a été liée à certains facteurs comme :

  • Administration de l’antibiotique érythromycine au cours des 2 premières semaines de vie risque accru de le présenter 8 fois, et 2 fois lorsqu’il a été consommé par la mère allaitante.
  • L’héritage maternel Les enfants dont la mère a une sténose du pylore sont 10 fois plus susceptibles d’avoir une sténose du pylore.
  • Mère fumeuse double le risque
  • Sexe masculin.
  • Premier-né.
  • Alimentation au lait maternisé.
  • Exposition aux pesticides.

Pourquoi cela se produit-il ?

Son altération anatomique initiale se limite au pylore, qui est plus épais qu’il ne devrait l’être, produisant un canal pylorique intérieur plus épais, plus long et plus étroit

Cette altération initiale produit au niveau de l’estomac une résistance du passage des aliments entre l’estomac et le duodénum, c’est pourquoi elle se dilate, augmentant sa capacité, et nécessitant plus d’activité, sous la forme de mouvements péristaltiques accrus pour surmonter cette résistance et effectuer une digestion adéquate.

AUTRE LECTURE :   ▷ Enflure des chevilles due à la rétention d'eau pendant la grossesse

Les mouvements accélérés de l’estomac ne vont pas en fonction de la relaxation du pylore, ce qui implique d’exercer plus de force pour vaincre cette résistance, et de travailler sur le muscle du pylore, qui le fait grandir, à commencer par la sténose pylore.

Une autre théorie est la sécrétion accrue d’une hormone produite par l’estomac, la gastrine.

L’augmentation de la sécrétion de gastrine s’accompagne d’une augmentation de la production de sucs gastriques et d’une lente vidange, augmentant la pression exercée sur le pylore.

D’autre part, au niveau du tissu musculaire du pylore, on a constaté qu’il n’a pas les mêmes terminaisons nerveuses que chez les bébés normaux et qu’il est associé à une diminution de la production d’oxyde nitrique, ce qui entraîne des altérations dans le relâchement du pylore, augmentant sa taille et produisant une obstruction.

Bien qu’il existe de nombreuses théories, aucune cause ou facteur de risque spécifique n’a été défini qui soit exclusivement lié à la sténose du pylore chez les nourrissons.

Quand soupçonne-t-on une sténose du pylore chez les nourrissons ?

La sténose du pylore chez les nourrissons de moins de 6 mois est soupçonnée, avec des antécédents tels que ceux décrits dans les facteurs de risque : premier-né, homme, prématurée, mère fumeuse, etc. qui présente le vomissement comme un symptôme cardinal.

Les vomissements se produisent après l’allaitement et contiennent des aliments. Ceux-ci n’influencent pas la croissance et le développement du bébé, il aura donc un poids et une taille en fonction de son âge.

Malgré les vomissements, le bébé pleure de faim, devient irritable, ce qui conduit la mère à continuer à le nourrir et à continuer à vomir.

Lorsque l’obstruction est plus importante, les vomissements sont abondants et incontrôlables, entraînant une déshydratation et des perturbations électrolytiques.

Lorsque le diagnostic est posé tardivement, il y a saignements gastro-intestinaux, malnutrition, jaunissement de la peau et des muqueuses, constipation et déshydratation.

Lorsque le médecin soupçonne un diagnostic de sténose du pylore chez un bébé, il procède à un examen physique approfondi au cours duquel une masse correspondant à la sténose du pylore est ressentie dans l’abdomen, appelée « olive pylorique ». Cependant, c’est très difficile et cela est ressenti par des mains expertes et des chirurgiens pédiatriques.

Les mouvements péristaltiques de l’estomac peuvent même être visualisés dans l’abdomen après l’alimentation, qui avec la palpation de l’olive pylorique et les vomissements explosifs sont la triade de diagnostic caractéristique

AUTRE LECTURE :   Types de relations toxiques à éviter

D’autres études sont-elles nécessaires pour le diagnostic ?

Bien que le diagnostic suspecté soit 100% clinique, des études paracliniques sont nécessaires pour confirmer le diagnostic :

  • Échographie abdominalemontre un pylore épaissi avec un canal pylorique très étroit. Il a une haute sensibilité et spécificité pour faire le diagnostic, ce qui en fait une étude très fiable.
  • Radiographie de l’abdomen simple debout avec contrasteUn contraste oral est donné, et une radiographie est effectuée, qui montre le retard dans la vidange gastrique et une lumière très étroite du canal pylorique.
  • Analyses sanguinesIls montrent des altérations des électrolytes, de l’équilibre acido-basique et des bilirubines.

Comment guérit-on la sténose du pylore chez les nourrissons ?

Le remède contre la sténose du pylore chez les bébés est la chirurgie.

Il ne s’agit pas toujours d’une intervention chirurgicale d’urgence et elle exige que le patient soit dans des conditions cliniques stables, devenant ainsi une intervention chirurgicale presque élective qui permet de stabiliser le patient dans les 48 à 72 heures suivant son hospitalisation.

Tout d’abord, il faut corriger l’état d’hydratation et les déséquilibres acides basiques et électrolytiques, en plus d’omettre le régime alimentaire pour la préparation préopératoire.

La pose d’une sonde nasogastrique est nécessaire pour décompresser le contenu qui produit une résistance contre le pylore jusqu’au moment de l’intervention

Un état hémodynamique optimal doit être garanti car l’intervention est réalisée sous anesthésie générale.

L’intervention chirurgicale consiste en la technique de pylorotomie Fredet-Ramstedt, dans laquelle une incision est pratiquée dans le pylore pour élargir le canal pylorique. Elle peut être réalisée par laparotomie, c’est-à-dire par une incision pratiquée dans la cavité abdominale, ou par laparoscopie.

La chirurgie laparoscopique est préférable en raison d’une invasion moindre et d’une diminution des saignements et des complications péripératoires. Cela se fait par de petites incisions et pénètre dans la cavité abdominale avec une équipe de laparoscopie, qui dispose de caméras et d’instruments pour effectuer l’intervention.

La récupération est très rapide, en commençant l’alimentation dans les 6 premières heures postopératoires et en partant le lendemain si les conditions cliniques le permettent.

La sténose du pylore chez les nourrissons est un très bon pronostic lorsqu’elle est traitée tôt.

Sténose du pylore – nourrissons