▷ La Sudamine chez les bébés : Protégez-la de la chaleur !
Articles » Santé » ▷ La Sudamine chez les bébés : Protégez-la de la chaleur !

▷ La Sudamine chez les bébés : Protégez-la de la chaleur !

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Aucun vote actuellement)
Chargement...

La sudamine chez les nourrissons est une éruption cutanée bénigne liée à l’exposition à des températures très chaudes, à la transpiration et à l’humidité.

Elle se résout spontanément dans la plupart des cas, en évitant les facteurs qui la produisent.

Son apparition est fréquente chez les jeunes enfants, mais elle peut aussi apparaître chez les adultes, surtout en été.

Qu’est-ce que la sudamine ?

La sudamine chez les bébés est une éruption cutanée qui apparaît sur la peau, dès le plus jeune âge, voire dès la période néonatale. Il est également connu sous le nom de miliaria.

Les lésions qui apparaissent dans la sudamine chez les bébés sont d’apparence variable et dépendent de leur cause et de facteurs tels que la surinfection bactérienne.

Elle est étroitement liée à l’exposition aux ultraviolets, à la chaleur, à la transpiration et à la macération, et en général, en corrigeant ces facteurs, les lésions s’améliorent.

Pourquoi la sudamine apparaît-elle chez les bébés ?

Au début, il faut une série de facteurs qui vont générer la cause de la sudamine chez les bébés tels que :

  • Porter des vêtements avec des fibres semi-synthétiques telles que le lycra ou le polyester
  • Dans les mois d’hiver, l’exposition constante aux sources de chaleur, et l’utilisation de manteaux et de couches de vêtements.
  • Exposition directe aux rayons ultraviolets.

L’exposition à la chaleur génère une transpiration et une humidité excessives. Lorsque vous portez des vêtements qui ne facilitent pas l’élimination de la chaleur et la macération de la peau, la sueur s’accumule à la surface de la peau, ce qui entraîne un blocage des glandes sudoripares par les cellules cutanées humides.

La sueur agit en irritant les tissus et en déclenchant une réponse inflammatoire, en raison de sa teneur élevée en sodium. Cela cause de l’inflammation et des démangeaisons.

Enfin, à mesure que l’obstruction des glandes progresse, des signes cliniques se manifestent sous la forme d’une éruption cutanée, générant plusieurs types de sudamine chez les nourrissons.

Types de sudamine

Chez les bébés, la sudamine se présente sous la forme d’une éruption cutanée dont les caractéristiques varient en fonction du niveau d’obstruction du canal des glandes sudoripares, ce qui permet de distinguer 4 types :

AUTRE LECTURE :   ▷ La symphyse pubienne et son rôle dans la grossesse

Cristallin

L’obstruction du canal affecte exclusivement la couche externe de la peau, la couche cornée.

C’est celle qui apparaît le plus fréquemment chez les nouveau-nés, et se caractérise par l’apparition de petites vésicules de 1 à 2 millimètres, à contenu liquide, qui apparaissent et disparaissent spontanément.

Ils ne génèrent pas de symptômes tels que des démangeaisons ou de l’inflammation. Ils ont une prédilection pour la tête, le cou et le thorax.

Quand ils disparaissent, ils laissent une petite écaille dans la zone affectée.

Rubra

Le blocage de la sudamine rubra se trouve un peu plus profond que dans le cristallin, au niveau de l’épiderme.

Les lésions se présentent sous la forme d’une tache rougeâtre de moins de 4 millimètres de diamètre et produisent beaucoup de démangeaisons.

Chez les nouveau-nés, ils apparaissent souvent dans des zones plissées comme le cou, les aisselles et l’aine.

Ces blessures apparaissent après une exposition à une chaleur intense et le port de vêtements recouverts, et peuvent durer des mois. Ils s’aggravent si les mêmes conditions de chaleur et de macération sont maintenues, mais ils s’améliorent spontanément lorsque les conditions climatiques changent.

Occasionnellement, lorsque des germes spécifiques de la peau sont impliqués, de petites pustules se développent sur les lésions de base, connues sous le nom de sudamine pustulaire.

Profond

Dans ce cas, l’obstruction se produit à un niveau très profond, à la jonction entre la couche intermédiaire et la couche profonde de la peau (épiderme et derme), entraînant l’accumulation de sueur dans le conduit. De petites lésions rondes, arrondies, surélevées et roses apparaissent sur la poitrine et les bras, elles ne démangent pas et ne causent pas de démangeaisons.

Ces lésions se résorbent très rapidement, car elles apparaissent immédiatement lorsque le stimulus thermique intense est produit, et disparaissent le lendemain.

Traitement à la Sudamine chez les bébés

Le traitement de la sudamine chez les nourrissons dépend du type présent. La sudamine cristalline n’a pas besoin d’être traitée car elle est autolimitative et n’a aucune signification clinique.

Les formes les plus profondes de sudamine sont accompagnées d’inconfort, il est donc nécessaire de suivre un traitement pour le contrôle des symptômes et la prévention des complications.

AUTRE LECTURE :   ▷ Touche médicale - A quoi sert-elle ?

La première étape du traitement consiste à éviter ou à éliminer, si possible, les déclencheurs, comme l’utilisation de vêtements synthétiques, de nombreuses couches de vêtements, de vêtements chauds, de vêtements très chauds ou de sources de chaleur.

Il est recommandé de porter des vêtements en fibres naturelles, frais, et de donner à votre bébé plusieurs douches par jour

Nettoyer les zones affectées avec un chiffon propre ou une gaze de coton imbibée d’eau douce et de bicarbonate de soude.

Le bicarbonate de soude est préparé avec 1 litre d’eau et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

Pour le soulagement des symptômes, en particulier les démangeaisons, les lotions sont indiquées à base de substances qui soulagent la sensation comme la calamine, ou les lotions au menthol, dans plusieurs applications quotidiennes.

Appliquer un savon neutre en petites quantités pour les douches.

Lorsque les symptômes sont sévères, des stéroïdes topiques comme l’hydrocortisone ou la crème de bétaméthasone sont recommandés, ce qui diminue la transpiration et soulage les démangeaisons. Les antihistaminiques oraux tels que la loratadine sont également utilisés pour contrôler les démangeaisons.

Dans le cas de sudamine pustulosa est indiqué l’utilisation d’atibiotiques topiques tels que la néomycine.

Autres lésions de type sudamine

Il est important de différencier la sudamine des autres éruptions cutanées. Si votre bébé a une éruption cutanée, vous devriez consulter un médecin pour une évaluation et un diagnostic.

Les maladies suivantes ont des lésions similaires à la sudamine, mais ont des évolutions très différentes et méritent un traitement médical spécifique :

  • Infection fongiqueElle est associée au contact avec la chaleur, la transpiration et la macération, les lésions produisent des démangeaisons, mais l’aspect est plus rouge, humide et à sécrétion blanchâtre.
  • La varicelleAu début, des éruptions très similaires au sudamina apparaissent, mais elles s’accompagnent de fièvre, et les lésions évoluent rapidement en croûtes, qui tombent et laissent des cicatrices.
  • Érythème toxique du nouveau-néC’est l’une des entités les plus difficiles à différencier, car il existe des lésions très similaires, mais elles sont blanc jaunâtre, entourées d’un halo rougeâtre. Ils disparaissent après des mois, sans produire de symptômes ni laisser de lésions.
  • Exanthème virallésions : les lésions sont généralement une éruption rougeâtre généralisée, avec une image fébrile.

La sueur chez les bébés : Protégez-la de la chaleur !